La Méditation

Le docteur Usui dit aux moines : « je vais partir méditer pendant vingt et un jours.


Si je ne reviens pas le soir du 21e jour, le matin du 22e jour envoyez une équipe de recherches pour retrouver mon corps, car je serai mort ».


Avant de partir il dit aux moines : « je ferai cette méditation en n'emportant aucune nourriture, seulement de l'eau ». Et monta sur la montagne.
Sur la montagne il trouva un vieil arbre à côté d'un ruisseau.


Il prit vingt et un cailloux et les humecta (on ne sait pas pourquoi). Il s'adossa à l’arbre et posa les cailloux devant lui.


Il retira un de ces cailloux et commença sa méditation. Il s’attendait à phénomène extraordinaire sans savoir exactement à quoi s'attendre.


Il chanta, médita et but de l'eau. Il n’avait aucune nourriture. Les jours et les nuits se suivirent. Le nombre de cailloux diminua, mais toujours aucun phénomène particulier. Rien. Le 21e jour il retira le dernier caillou.


Il faisait noir, pas de Lune, pas d'étoiles.
Le docteur Usui médita, sachant que c'était la dernière fois. Il ouvrit les yeux, ne s'attendant à rien. Il ouvrit les yeux, mais là, à l'horizon, il vit une lueur, comme la lueur d'une bougie.
 
Instinctivement il savait que c'était la manifestation espérée et tant redoutée. Il se dit : « je vais garder les yeux ouverts quoi qu'il se passe avec cette lueur ».


La lueur s'approcha de lui. Elle semblait s'accélérer en s'approchant de lui, il prit peur et se dit que si la lueur s'approchait trop de lui il serait brûlé. « Je ne vais pas fuir, je vais faire face, je suis prêt ».


Il se détendit, garda les yeux grands ouverts et la lueur toucha son front. « J'ai un contact », se dit-il en tombant en arrière. Dans un premier temps il se croyait mort car il ne sentait et ne voyait plus rien.


La lumière était partie. Il était la, assis, quand soudain des bulles colorées se mirent à sortir du sol et à monter.
 
Des millions et des millions de bulles de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel dansaient devant lui pour aller vers la gauche. Il compta sept couleurs. « C'est phénoménal, quelle bénédiction ! ».


Il entendit une fois qui lui dit : « souviens-toi, souviens-toi ». Il se remémora tout ce qu'il avait appris en sanskrit et c'est alors que des symboles se montrèrent à lui. « C'est cela, c'est cela, souviens-toi, souviens-toi ».


Quand le phénomène disparut, il se dit : « je dois fermer les yeux, et pour la dernière méditation, s'il vous plaît donnez-moi une vision ». Il ferma les yeux et des symboles dorés devant lui.

News

Formations

 

Nouvelles formations, qui seront dispensées à l'ISAHE.

 

Voir dans la Rubrique Agenda dans l'onglet Formations

 

Liens Partenaires

PCE Instruments France vous offre des appareils de mesure, des systèmes de régulation et contrôle, des instruments de laboratoire et balances triés du A au Z pour des applications de mesure et pesage pour les domaines de l’industrie, le commerce et la recherche.